top of page
IMG_5376-2jpg.jpg

2023

Projets et résidences

Photos : David Champagne , montage vidéo Denis Lanteigne

12 - 13 - 14 mai 2023

Obélies de mai  Caraquet NB

Performance

Danse contemporaine

Un événement en danse contemporaine et de performance a lieu à Caraquet du vendredi 12 au dimanche 14 mai 2023. Les prestations ont lieu dans les deux salles  du deuxième du Café Grain de folie, 19.30  h tous les soirs.

Les performances ont lieu le vendredi 12. Les artistes qui se produiront sont:

Michèle Bouchard  (SaintSimon NB) pratique l'art de la performance depuis plusieurs années. Elle a créée et performé à diverses occasions soit en solo ou en groupe. 

 

Maryse Arsenault (Moncton NB) Artiste pluridisciplinaire et commissaire indépendante, Maryse Arseneault se questionne sur sa fonction en tant qu’artiste et réfléchit à la notion d’intendance écologique, notamment sur Mi’kma’ki, le territoire non-cédé où elle habite. Détenteurice d’une maîtrise en Studio Arts de l'Université Concordia en 2015, elle entreprend une recherche en création chorégraphique en 2019 grâce au Conseil des arts du Canada.

 

Linda Rae Dornan (Sackville NB) est une artiste visuelle qui crée de la vidéo, de la performance et de l'installation, du son et de l'écriture. Sa pratique artistique est interdisciplinaire et explore le corps, le langage, la performativité et le texte incarné sur le lieu, la mémoire et l'être.

 

Mathieu Léger (Moncton NB) est né dans les Provinces Maritimes du Canada. Artiste-en-résidence en série, il a participé à plus de 75 résidences d’artiste. Il détient un Baccalauréat ès arts libre de l’Université de Moncton. Incarnant des idées autour de la nature et le temps géologique, il examine les procédés du monde naturel. Ses projets se concrétisent sous forme de performance, texte, dessin, photographie et installation vidéo/son, où il tente d’appréhender temps, espace et site.

Les danses contemporaines ont lieu le samedi 13. Les artistes qui se produiront sont:

Jacinte Armstrong (she/her) est une artiste basée à Kjipuktuk/Halifax, en Nouvelle-Écosse. Son travail explore la pratique incarnée à travers la performance, la chorégraphie, la collaboration et la conservation, communiquant l'expérience du corps en relation avec les objets, les matériaux et les personnes. Elle est directrice artistique et cofondatrice de SiNS (Sometimes in Nova Scotia) dance, et de 2014 à 18, elle a été directrice artistique de Kinetic Studio, présentant une saison annuelle d'ateliers et de spectacles de danse contemporaine en Nouvelle-Écosse.

Monique Léger (Saint-Isidore NB) est une artiste du mouvement depuis plus de quarante ans. Sa démarche est ancrée dans la pratique somatique et le Mouvement authentique. Elle a récemment été dramaturge de mouvement pour la mise en scène du recueil de poésie de Jonathan Roy, Savèche une fragmentation en trois mouvements et Les Remugles ou la danse nuptiale est une langue morte de Caroline Belisle.

Stéphanie Bélanger (Pokemouche NB) Artiste aux multiples chapeaux à la base en théâtre, Stéphanie intègre dans ses créations et sa pratique, le jeu clownesque et la danse aérienne. Originaire du Nouveau-Brunswick, elle a eu la chance de travailler autant dans sa région, qu’au niveau international comme comédienne, clown social, directrice artistique et metteur en scène. Elle propose un univers à la fois ludique qui traite de sujet social et environnemental, tel que l’écoanxiété ou la condition de la femme.

Kelli Wray, (Saint-Jean NB) danseuse d'interprétation et chorégraphe, partage l'art de raconter des histoires à travers le mouvement. Elle a été l'animatrice de Meditation In MOVEment pendant plus de 10 ans, invitant d'autres femmes à profiter de la liberté de la danse pieds nus et à découvrir l'autonomisation par la danse. Kelli a collaboré avec des musiciens talentueux, des corps dansants, des poètes et des photographes doués. Elle aime partager la scène dans des rôles théâtraux, notamment dans des productions des Monologues du vagin.

Ateliers vidéo danse ont lieu samedi 13 et dimanche 14.

Artiste de l’année 2022 du CALQ en cinéma en Abitibi-Témiscamingue, Béatriz Mediavilla est originaire de Rouyn-Noranda. Titulaire d’une maîtrise en études cinématographiques, elle enseigne le cinéma au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. Parallèlement à son enseignement, Mme Mediavilla a réalisé d’autres travaux, dont l’œuvre collective multidisciplinaire Ce qu’il en reste : dialogue artistique sur la mort (2009). Elle a publié quelques écrits. Danse avec elles, son premier long métrage documentaire a été salué et présenté dans de nombreux festivals. Habiter le mouvement, un récit en dix chapitres a également eu une grande vie.

Les danses et performances débutent à 19.30 h L’entré est gratuite

gracieuseté de : La Fondation culturelle Acadienne, UNI et Centr’Art

bottom of page