2016

EXPOSITIONS PASSÉES

Michèle Bouchard et Monelle Doiron Les Femmes s'avancent

15 janvier au 28 février 2016,

Flux et reflux du collectif Les femmes s’avancent.  L’exposition porte sur les photos, artéfacts et les dessins qui furent réalisés à l’été 2015 lors de performances par les artistes Michèle Bouchard et Monelle Doiron.  Les deux artistes, des arts visuels et de la danse, ont réalisé quatre performances, à l’intérieur et à l’ extérieur, devant un public invité a participer à l’acte de création.

- Le projet est une rencontre d’artistes au féminin qui partagent et mettent en relation leur démarche individuelle afin d’explorer de nouvelles avenues créatives et de nouveaux processus en recherche individuelle et collective. Les œuvres performatives ne sont non pas l’aboutissement ultime d’un travail de création, mais un moment, un instant d’arrêt dans leur recherche afin de sortir de leur zone de confort et partager avec le public la fragilité du processus de création.

 Les artistes acceptent de se rendre poreuses à l’ambiance extérieure afin de provoquer des instants transitoires. C’est un partage avec le public où avec humilité, l’artiste tente de mettre au cœur de la performance la vulnérabilité du processus de création et la TRANSFORMATION de l’être humain. Le but du projet est de générer des rencontres avec la communauté. -

Michel Robichaud : Exploration

11 mars au 30 avril 2016

Originaire de Caraquet, Michel Robichaud présente une série de dessins sur papier réalisés au crayon mine et de couleurs. La collection représente le fruit d’un long travail qui s’échelonne sur plusieurs années. Chacun des tableaux illustrés est le résultat de semaines, voire des mois de création.

 

« Les tableaux livrent un monde surréaliste où l’artiste laisse place à son imaginaire et sa fantaisie. Certains sont chargés de personnages connus, qu’ils soient du domaine artistique ou même des sciences, des personnages qu’il affectionne et qui l’inspirent par leur pensée et l’esprit. D’autres illustrent des paysages fantaisistes qui s’entremêlent dans un enchevêtrement irréaliste. On peut aussi apercevoir des personnalités connues issues de bandes dessinées et de la culture populaire qui parcourent et occupent les planches illustrées. L’exposition porte bien le titre d’Exploration. Exploration d’un univers visuel insolite et surprenant, plein de couleurs et de formes. » 

Pauline Dugas : Illustrer le merveilleux

13 mai au 6 juillet 2016

Originaire de Caraquet, Pauline Dugas présente une série de planches illustrées. Les illustrations détaillées sont réalisées sur papier à l’encre noire et de couleur. La collection représente le fruit d’un long travail destiné à l’illustration d’un album jeunesse. La dimension des planches est imposante. Le travail démontre une partie du processus nécessaire à la création d’un livre illustré. Il faut alors réaliser des plaques de grande surface qui seront ensuite réduites aux fins d’impression. La démarche accentue les lignes et les teintes. Le résultat donne alors une facture visuelle de grande précision lors de la publication. Les quinze planches réalisées par Pauline Dugas servent à illustrer l’album jeunesse Appi lutin parfumeur de l’auteure Marilou Savoie, paru chez Bouton d’Or Acadie en 2015.

Louis Duchaîne : Cent mille milliards de Galaxies et moi et moi et moi

15 juillet au 31 août 2016

Originaire de Québec et vivant à Caraquet depuis 1980, Louis Duchaîne a étudié les arts visuels, 8 ans durant, à Québec et à l’Université du Québec à Montréal. L’exposition porte sur une série de ses peintures récentes. Les tableaux, de factures abstraites, sont réalisés sur des panneaux de bois grands formats. L’artiste nous a habitués à son style linéaire avec ses textures empreintes de teintes subtiles. Il aime accompagner ses oeuvres de titres poétiques qui sont partie prenante de sa démarche. Il s’inspire, entre autre, des atmosphère du cosmos et des espaces infinies.

Pratiques différenciées en photographie

,Pratiques différenciées en photographie. Quatre photographes présentent leur démarche en photographie par leur regard distinctif.  Des textes expliquant leurs recherches respectives seront disponibles pour le public.

 

Les artistes expliquent leur démarches.

Annie France Noël  originaire de Caraquet/Moncton.

« Sans mots, comment faire parler mes photographies? Images insondables 

décortiquées pour être rapiécées en une nouvelle configuration. »

Marika Dolet-Ferguson de Tracadie .

« Ventre » est une série en cours qui explore la Terre d’un point de vue organique, à la recherche des origines maternelles associées à la Nature et du lien entre féminisme et écologie. » 

Jérôme-Luc Paulin  Évangéline .

« J’essaie de transposer une certaine intimité, une solitude dans mes paysages. Donner un sentiment de quiétude tout en respectant l’authenticité de la scène captée. »

Denis Lanteigne de Caraquet.

«  Le paysage ou l’objet sont captés en partie, sans les révéler. Créer un tableau de facture abstraite, susciter l’intrigue chez le regardeur. »

7 octobre au 5 novembre 2016

Rodrigue Paulin : Encore une fois - Prise2

11 novembre 2016 au 22 janvier 2017

Rodrigue Paulin. Originaire de Tracadie NB, M. Paulin vit à Montréal comme architecte. Il  présente une série de peintures récentes qui qu’il à créé sur un mode géométrique et abstrait. Il nous parle de son travail en ces termes:

 

J’ai été distrait par l’architecture pendant toutes ces années.

Mais j’ai toujours dessiné.

Mes cartons sont pleins de croquis et de dessins. Mes murs et mes armoires, remplis de tableaux créés par d’autres ou par moi.

La peinture comme la musique.

La couleur comme une mélodie.

Le croquis comme une signature.

La ligne comme le droit fil de la vie.

https://www.paulin-architecte.ca/